Ψ - Forum des étudiants en psychologie - Ψ
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Sam 29 Jan - 11:23

bonjour, a tous,
dans mon université, nous avons appris qu'un projet c'est fait dans le secret, celui de séparer la clinique des autres disciplines.
Le projet est entrein d etre éxaminée si il passe des reformes aurons lieux...
Comment cela c'est passé dans les univ de France ou ils ont fait l'experience?
Comment s'organise les études et le parcours licence, master ??? bref c'est quoi cette histoire?
Crise a la fac, j'ai besoin de vos informations sur ce vif sujet svp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Sam 29 Jan - 12:06

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce que tu sais ? Ton message n'est pas très informatif. (Bon, tu me diras que c'est bien pour ça que tu postes ici : pour en savoir plus...)
En quoi différencies-tu ce que tu as entendu de simples rumeurs infondées ? Quelles sont tes sources ?

Puis, je comprends mal ton propos. Les disciplines sont séparées au niveau du master. Je ne fais que de la psychologie cognitive et j'ai des options en clinique...
C'est une spécialisation pas une "séparation" des disciplines.
Où est le problème finalement ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: re bonjour   Sam 29 Jan - 12:25

Mes sources sont sur puisque c'est notre professeur de clinique qui nous a parlé de ce vif problème dans notre fac.
Evidement que nous nous sommes interrogés il a pas su nous en dire plus, car le projet lui a été caché il ne sait donc pas comment s'organisera la licence.Ils bien de séparer, la psychologie clinique des autres disciplines des la licence.
C'est a dire, que les étudiants en psychologie cliniques ne seront plus formés dans la pluridsciplinarité, le risque étant de faire plus de la psychanalyse que de la clinique.
Notre prof nous a dit que cette réforme avait déja été faite dans d'autre université en France, et j'aimerai que l'on m'aide a trouver laquelle pour comprendre, comment s'organiser le cursus licence master.
Cela est assez hallucinant et on est très en colère, ca risque de dégénerer en grève et en démission de profs...
Donc voila pour les infos supplémentaires, pas de rumeurs, une source sur,
et j'aimerai qu'on m'aide a trouver des facs ou ca a déja été fait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Dim 30 Jan - 10:57

Ce qui est intéressant avec toutes ces facs et le fait qu'il n'y ait pas vraiment de "programme national", c'est la diversité.

Dans ma fac, j'ai entendu beaucoup de personnes se plaindre de la formation durant la licence, de l'existence des cours de neuro, de cognitive et de stat surtout. Ces personnes se demandaient pourquoi il n'y avait pas une spécialisation possible dès le début du cursus. C'était rageant pour elles de ne pas approfondir les points de la psychologie qui les intéressaient vraiment et qui allaient vraiment leur servir dans leur future pratique. Elles auraient été ravies d'intégrer une fac "plus clinique", et dans laquelle une spécialisation aurait été possible dès le début.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Dim 30 Jan - 19:53

Moi aussi finallement ca me derangerait pas de faire de clinique...
Mais néamoins ca me dérange que les facs ne s'organisent plus sur le plan nationnal, ca ressemble presque a du privé, avec a la tete de chaque fac une personne qui fait ce qu'elle veut...Exemple a Toulon avec la falscification des diplomes aux Chinois!

Je trouve ca plus juste de cinder la clinique des autres disciplines des la licence, plutot que faire une selection au M1 plutot qu'au M2 comme c'est le cas a Aix en Provence par exemple! ca ca me parait injuste, puisque avec une licence on doit rentrer de pleins droit en m1!

Nous c'est un autre debat, choisir sa specifité des la licence, se voir imposer un choix si tot,sans connaitre les autres disciplines de la psychologie(qui sont très interessantes aussi)au nom de théories...

Faut il se former dans la pluridisciplinarité ou pas???
Et aussi quelles sont les derives???Le risque a mon avis est surtout celui de faire plus de la psychanalyse que de la clinique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Dim 30 Jan - 20:20

C'est déjà le cas: chaque fac fixe son propre programme quadrienal et personne ne vient mettre le nez là dedans. Ce sont les MCF et les PU qui font le programme... ce n'est pas de la privatisation, c'est ainsi.

Je comprend que les programmes soient dépendants des MCF et PU, ainsi que des labo de recherche. Je vois mal une fac proposer des enseignements de neuropsy s'il n'y a pas de chercheur dans cette fac, de même que je vois mal des cours de clinique lacanienne (comme à Rennes) sans des profs calés sur ce sujet.

Après, c'est à l'étudiant de choisir la fac qui lui correspond le mieux et c'est là que ça coince. Tout le monde n'a pas la possibilité d'aller s'expatrier dans une autre région.

Je pense sincèrement que le mieux est la pluridisciplinarité. C'est important d'être ouvert à d'autres champs, d'autres disciplines. Pour ma part, je suis arrivée en L1 avec un projet. J'étais branchée psychanalyse et clinique patho en L1. En L2, j'ai découvert la neuropsycho, la neuro expé et là, j'ai radicalement changé d'orientation lol. Je me suis investie là dedans à fond. En L3, j'ai eu la possibilité de choisir des options (neuro et pharmaco) mais heureusement que j'ai eu encore de la clinique jusqu'en L3. Parce que lorsque je reçois un patient en bilan neuropsychologique, je ne suis pas qu'une passeuse de test: il n'est pas rare de voir en consultation mémoire des patients déprimés, anxieux. Je suis psychologue avant tout, je dois savoir gérer ça. Et heureusement que je n'ai pas qu'un bagage de neuropsy. Je pense qu'il en est de même en clinique, pour les patients âgés qui par exemple présentent des troubles de mémoire. Le psychologue clinicien doit savoir les discerner d'un complexe psychopathologique et réorienter le patient vers le professionnel adéquat. Ce n'est possible qu'en ayant des bases dans ces champs d'intervention.

Quant à la sélection à l'entrée du M1, elle a de gros avantages, ça c'est clair, mais elle a aussi ses inconvénients. A terme, la réforme LMD fera que la sélection se fera à l'entrée du M1, mais il faudra revoir avec le cursus de L3 et proposer des stages dès cette année là. Sans ça, ça court au fiasco.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Dim 30 Jan - 20:50

je suis entièrement d'accord avec Albane,

d'ou la question:" est ce que se former uniquement en clinique, des la licence,ouvre une connaissance suffisement large, a toutes les complixités qui se poseront a nous dans notre travail???"

Comme le dis Albane, il faut des connaissances, en neuro, comme il en faut en clinique.
moi je pense que les deux années de licence doivent rester générales et la spécialité peut commencer en troisiemes années pour ceux qui choisissent la clinique.

Je pense pas qu'on puisse tout comprendre dans une approche uniquement psychanalytique, et qu'il faut des connaissances a jour.

En effet il faut choisir sa fac,( pour moi j'hesite entre Rhim a distance ou Poitier.)

Il est néamoins domage, de séparer si tot la clinique pour une autre raison, car cela cloturerai un debat, qui bien que contradictoire est fécond, puisque comme le dis Albane en se confrontant a d'autres disciplines elle decouvert de l'interet pour la neuro en pensant a son usage concret.
C'est qu'en étant confronté a des théories qui s'opposent, le choix de son approche, peut se faire de manière plus objective.

bref c'est domage de ne pas laisser les étudiants participer a ce débat qui est riche a mon sens.
Mais serieusement ce serait possible alors de ne faire que de la clinique?
Ca c'est déja vu? ca a déjà été éxperimenté?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Dim 30 Jan - 21:00

Perso j'ai jamais entendu parler de ça.

Mais est-ce que ce n'est pas en lien avec le titre de psychothérapeute? ça serait alors qu'une licence pour obtenir le titre... à voir! Mais ils risquent de se fermer beaucoup de porte.

Quant à la psychanalyse tu sais, elle a encore de beaux jours devant elle. Dans la plupart des facs, les enseignements de psychologie clinique ne se limite qu'à étudier Freud et ses textes.... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Lun 31 Jan - 7:53

Jamais entendu parler?
C'est ce dont je parle sur le forum depuis le premier topic et je cherche une fac ayant appliqué ce truc....
bref!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Lun 31 Jan - 15:44

Faudrait savoir ce que tu veux là!!!! Tu nous demandes si on en a entendu parler, je te dis que non, et tu montes sur tes grands chevaux!

C'est le monde à l'envers là Shocked
Revenir en haut Aller en bas
karin
Trop tard, c'est l'anoxie cérébrale...
Trop tard, c'est l'anoxie cérébrale...
avatar

Féminin Nombre de messages : 1201
Age : 30
Niveau d'étude : M2 neuropsycho fini!
Fac : Paris V (ex-Paris X)
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   Lun 31 Jan - 17:10

Margot, je suis sûre que si un membre du forum avait une information, il la partagerait... Wink

Malheureusement ça ne semble pas être le cas!! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séparer la psychologie clinique des autres disciplines ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Psychologie clinique L1 et +
» Affectation hors-discipline pour les TZR... et les autres ?!
» le bonheur : être heureux ici et maintenant - psychologie positive et autres approches
» quel programme en pycho clinique et psychopathologie en L1
» Les Troubles alimentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ShrinK UniversE :: A la fac :: Administration et Informations-
Sauter vers: